restaurant

Bun House


24, Greek Street
Soho
W1D 4DZ
London

Open every day/ Ouvert tous les jours


Méfiez-vous des apparences. Ce comptoir cantonais qui vend, comme des petits pains, des brioches vapeur chinoises au porc, à l’agneau, au poulet ou en version poisson, cache bien son jeu. Derrière les volutes qui s’échappent des paniers en bambou géants, un personnel exclusivement chinois mitonne aussi des chips de racine de lotus, des pickles de daikon ou de piquantes salades de concombres. Le tout à emporter ou à grignoter sur place sur la petite terrasse côté rue. Un parfait en-cas exotique pour les petites faims d’avant-spectacle. A l’heure des afters, on voit revenir les mêmes clients qui empruntent une porte dérobée pour accéder au-sous-sols. Là, dans une ambiance très « In the mood for love », la Tea room bouillonne d’amateurs de cocktails (au prix unique de 13,8£) et de bières artisanales made in Hong Kong. Avant de se laisser tenter par ces nuits de Chine liquides, on croque dans un dernier Bun : le Red choc bun. Red parce qu’un peu de sang de porc est ajouté au cacao, pour lui donner plus de texture. Quand on vous disait de vous méfier des apparences…

Don’t be fooled by its appearance – there’s more to this Cantonese street café than meets the eye. It sells Chinese steamed buns, made from pork, lamb, chicken or fish, like hot cakes. Behind the swirls of steam escaping from the giant bamboo baskets, the all-Chinese personnel is busy whipping up some lotus root crisps, daikon pickles or prickly cucumber salad. You can either order takeaway or eat here on the small street terrace. It's a perfect, exotic snack, as a quick bite before catching a show or at “after-party time”, when you’ll see the same customers returning and slipping through a back door down to the basement. Underground, in an atmosphere somewhat reminiscent of “In the mood for love”, the Tea Room seethes with cocktail fans (all drinks priced the same at £13.80) and offers a wide variety of craft beers brewed in Hong Kong. Before you get lured away by these liquid Chinese nights, make sure you bite into one final Bun, the Red choc. Red, because a small amount of pig’s blood is added to the cocoa to give it more texture. Remember - don’t be fooled by appearances ! 


Notre repas du : 
18 septembre 2017



A chacun son guide LEBEY, à chacun ses bonnes adresses


Le guide Lebey 2018 des Restaurants de Paris et sa banlieue célèbre la gastronomie d'Île-de-France et présente plus de 850 tables, toutes choisies et répertoriées après un travail d'enquête approfondi. En supplément, une sélection des meilleurs bistrots...

 

508 pages. 11 x 19,5 cm. 15,90 €

ISBN : 979-1095153054.

Offrir le guide

Depuis 1986, le seul et unique guide dédié aux bistrots avec, cette année, une sélection de 475 établissements à ne pas manquer, dont 65 nouveautés.

Et, toujours, les 50 meilleures adresses à Bruxelles, pour permettre aux épicuriens, qu'ils soient parisiens ou bruxellois, d'échanger leurs tables favorites.

410 pages 11 x 19,5 cm. 12,90 €

ISBN : 979-1-0951530-0-9.

Offrir le guide

C’est la première fois qu’un guide recense les meilleurs bistrots des deux grandes capitales européennes, Paris et Londres, et ce dans les deux langues, en français et en anglais.

Nous avons sélectionné pour vous 200 bistrots ou gastropubs, tous situés au cœur de quartiers qui font la réputation de la vie londonienne ou parisienne.

154 pages. 11x19,5 cm. 7,50 €

ISBN : 979-1095153047.

Offrir le guide