Restaurant

MARKSMAN




Open everyday / Ouvert tous les jours.
Un des meilleurs restaurants de la ville

En quête d’un vieux pub londonien où l’on prend (aussi) la cuisine au sérieux ? Le Marksman is the place ! Ici, dans le cadre victorien façon East End du rez-de-chaussée, le temps s’est arrêté et la vague gastronomique qui a déferlé sur les pubs n’a pas laissé de traces. La plupart des habitués continuent de venir pour boire une pinte, comme ils le faisaient déjà bien avant que Tom Harris (ex St. John) et Jon Rotherham (ex Fifteen) reprennent les rennes – et la cuisine- des lieux après une judicieuse rénovation effectuée pendant l’été 2015.  La carte est, de toute évidence, marquée par l’esprit St. John : elle est britannique, saisonnière, les produits sont rigoureusement sélectionnés et l’exécution irréprochable de plats délibérément simples confine à la perfection. C’est une cuisine qui n’escamote rien et veille à chaque détail, que ce soit dans le crabe sur toast, la brioche d’orge au bœuf (déjà une institution !) servie avec une crème de raifort aussi relevée que raffinée, l’énergique curry de canard  accompagné d’un pain au levain, ou la délicate tarte au miel et au beurre noisette. Située à quelques pas du marché aux fleurs de Columbia Road où l’on ira flâner dans la matinée, histoire d’ouvrir l’appétit, le Marksman est une destination idéale pour un déjeuner dominical.

<p>Anyone looking for pointers on retaining the character of an old London pub while getting serious in the kitchen should look no further than the Marksman. Its ground floor still feels like the classic Victorian East End boozer it always was, the gastropub revolution having bypassed many of the regulars that still pop in for a pint, because it’s been their local long before chefs Tom Harris (ex St John) and Jon Rotherham (ex Fifteen) reopened it after a sensitive revamp in the summer of 2015. The overriding influence in terms of the menu is St. John: it’s British, it’s seasonal, the produce is meticulously sourced and it delivers perfection by doing ostensibly simply things really, really well.&nbsp;This is cooking that doesn’t take shortcuts and always pays attention to details. Whether that’s crab on toast, their (now trademark) beef and barley buns served with a refined but fiery horseradish cream, a punchy curried duck with a sourdough roti, or a delicate brown butter and honey tart. The light and airy first floor dining room, by and large, sticks to the same script in terms of the menu but is a kaleidoscope of colour and clean modern lines courtesy of a makeover by London-based Italian designer Martino Gamper.&nbsp;Located near Columbia Road Flower market, where you could have morning wander to work up an appetite first, it’s a perfect Sunday lunch destination.</p>

A chacun son guide LEBEY, à chacun ses bonnes adresses


Depuis 1986, le seul et unique guide dédié aux bistrots restaurants et maintenant bars à cocktails, avec, cette année, une sélection de 820 établissements à ne pas manquer.

630 pages 11 x 19,5 cm. 19,90 €

ISBN : 979-1-095153-09-2.

Offrir le guide