Restaurant

OKA



1, rue Berthollet
75005
Paris
Censier-Daubenton - Les Gobelins

Responsable: 
Raphaël Régo
Chef: 
Raphaël Régo

Fermé le samedi et le dimanche, et au déjeuner du lundi au jeudi inclus.
Fermeture annuelle non précisée.
Un bon restaurant

Le restaurant Oka (la maison, en tupi guarani, dixit le chef), c'est un cadre sobre, contemporain, et une large vue sur la cuisine, qui capte tout l'intérêt. Le personnel est sympathique, exclusivement masculin. Le chef Raphaël Rego réalise une cuisine personnelle, aussi délicieuse que surprenante, qui est à l'image de sa vie : né au Brésil, tombé dans la cuisine dans un prestigieux restaurant japonais de Sydney (Tetsuya), où il était venu faire la plonge pour payer ses études, autodidacte, puis élève à l'Ecole Ferrandi, et engagé ensuite chez Taillevent et à l'Atelier Robuchon, il a pu, la trentaine venue, ouvrir sa propre table et régale ses heureux convives d'assiettes qui sont le fruit de la solide expérience technique acquise en France et de sa passion pour, citons-le, cette "bibliothèque de saveurs qu'est l'Amazonie", dont il utilise herbes et plantes, se donnant la peine de venir en salle lui-même expliquer à ses hôtes ébaubis les parfums et les noms qui les surprennent (baie de palmier açai, haricots blancs de Santarem, tapereba alias prunier mombin en français, ce qui n'éclairera sans doute que les naturalistes). La carte des vins et des cocktails vaut la peine (offrez-vous une caipirinha !) et faites confiance au chef pour les menus, même s'ils sont surprise. Une grande table en devenir.


Notre repas du : 
03 août 2018
Prix : 
65.00 €
pour ce repas avec un verre de sauvignon blanc, 2016, de Malborough, Nouvelle-Zélande, cave Dashwood.

Biscuit au cumaru « fève tonka do Brésil », bonbon de patate douce , croustillant de riz, condiment végétal et piment biquinho (piment doux du Brésil cultivé en France par Pierre Gayet au Domaine des Vernins), tartelette  florale de rapadura (sorte de cassonade) et agrumes fermentés (en amuse-bouche) - Homard en rémoulade - jus de homard à la priprioca (racine d’Amazonie) et perle de tapioca - Tomates de la ferme d’Artaud, mini haricots verts et calabresa, jus d’eau de tomate/concombre et pequi « fruits du Brésil » - Picanha de bœuf à la braise, haricot noir fermenté, tucupi (jus de manioc fermenté) et châtaigne d’Amazonie, servie avec son jus de picanha au chimarrão (sorte de maté du sud-Brésil) - Le chocolat blanc, maracuja et sorbet açai. 

 


Vin :    Belle carte des vins avec quelques échappées vers l'étranger.
Pain :    Pain de Thierry Delabre (9, 1ère Avenue à Gentilly).
Café : 

AUTRES ADRESSES PAS LOIN
Mavrommátis (Le)
Restaurant

Mavrommátis (Le)

Un bon restaurant

Un art de vivre bien réel associant les murs cirés des villas des hauts de l’île de Santorin à l’élégance beige d’un restaurant français de lignée, sans oublier l’évocation simple, calme et lumineu

42, rue Daubenton
75005, Paris

Découvrir le Restaurant

Solstice
Restaurant

Solstice

Un bon restaurant
♥︎

Légumes en escalivade, jus gras, bouillon de champignon crèmé, poireaux crayons au beurre de savagnin, la seule lecture de la carte ou du menu met en appétit et surtout rassure quant au sérieux de

45, rue Claude Bernard
75005, Paris

Découvrir le Restaurant


A chacun son guide LEBEY, à chacun ses bonnes adresses


Depuis 1986, le seul et unique guide dédié aux bistrots restaurants et maintenant bars à cocktails, avec, cette année, une sélection de 820 établissements à ne pas manquer.

630 pages 11 x 19,5 cm. 19,90 €

ISBN : 979-1-095153-09-2.

Offrir le guide