Bistrot

Pantobaguette



16, rue Eugène Sue
75018
Paris
Simplon - Jules Joffrin

Chef: 
Antonin Girard

Fermé le lundi et au déjeuner mardi et mercredi
Fermeture annuelle non précisée.
Un très bon bistrot
Nouveauté / Coup de coeur

On s'amuse ici. Un drôle de nom (contraction des prénoms des cinq fondateurs), une enseigne sous forme de cylindre qui tourne àtoute berzingue, des néons roses flashy, un comptoir qui n'en finit pas et du rap américain à fond. Le service suit le rythme et le tutoiement n'est jamais loin. Par contre, quand il s'agit du contenu des petites assiettes, là, ça devient du sérieux. Ces tapas (rassurez-vous de très bonne taille) bénéficient d'un soin remarquable et d'une personnalité bien définie. Le Japon et la Corée modernes s'invitent pour mettre en avant des produits de la mer de qualité. Les cuissons au binchotan, les assaisonnements puissants où le wasabi, le soja ou encore la coriandre ne sont jamais loin pour ces recettes pas vraiment traditionnelles et complètement décomplexées. Adepte de la vogue du "zero déchet", le corail des saint-jaques travaillé en tempura est préparé avec les barbes. De magnifiques moules de Galice justement cuites et gorgées de jus s'accompagnent d'une sauce coréenne gentiment relevée avec des piquillos fondants. Finalement, ce sont sans doute les œufs mayo qui résument au mieux l'endroit : trois moitiés comme l'exige la tradition, avec un jaune crémeux, une mayonnaise au wasabi, huile de basilic, salicorne œufs de truite qui donnent une vigueur rare à l'ensemble. Côté vin, on déniche aussi des pépites - forcément nature - qui s'acclimatent très bien dans cet environnement.


Notre repas du : 
23 janvier 2022
Prix : 
77.00 €
Pour ce repas avec un verre de Les Cas d'or Domaine de la Grange Saint André 2019 et de Bestiaire, Domaine Perraud Jadault 2020

Œufs Ajitsuke, mayo wasabi,œufs de truite, Furikake Xasabi - Tempura de corail de saint-jacques, sauce vierge - Tourteau, chou fermenté, coriandre, zeste de combava - Takoyaki, mayo mirin BBQ, katsuobushi, ciboule - Kiwi vert, madeleine kaffir, mousse miso blanc et miel de ronce. 


Vin :    Que du nature
Pain :    Boulangerie Gana (60, rue Duhesme)
Café :    L'Arbre à café, cru brésilien

AUTRES ADRESSES PAS LOIN
Polissons
Bistrot

Polissons

Un des meilleurs bistrots de la ville
♥︎

Depuis 2017, date à laquelle Romain Lamon recevait le prix Staub Lebey du "meilleur bistrot de l'année", il ne s'est pas reposé sur ses lauriers, loin de là.

35, rue Ramey
75018, Paris

Découvrir le Bistrot

Réciproque (Le)
Bistrot

Réciproque (Le)

Un très bon bistrot

Tenue par deux anciens de l'Ecole Ferrandi, cette table de quartier tient un rang tout-à-fait honorable, la cuisine jouant à égalité avec un service de grande gentillesse.

14, rue Ferdinand Flocon
75018, Paris

Découvrir le Bistrot

B.O.U.L.O.M
Bistrot

B.O.U.L.O.M

Un très bon bistrot

On ne saurait trop remercier le restaurateur landais Julien Duboué d'avoir rendu ses lettres de noblesse à un concept en voie de disparition dans la capitale : le buffet.

181, rue Ordener
75018, Paris

Découvrir le Bistrot

Maquis (Le)
Bistrot

Maquis (Le)

Un très bon bistrot
♥︎

Ne pas se fier au nom de l'établissement (malgré quelques incursions méditerranéennes, les plats n'ont ici rien de corse) ni même à la façade rouge basque dont l'enseigne s'annonce trompeuse (Cave

53, rue des Cloys
75018, Paris

Découvrir le Bistrot

Fichon
Bistrot

Fichon

Un bon bistrot

Dans ce décor aux allures de vieille poissonnerie, honneur aux vins bio et aux produits de la mer. Le chef japonais concocte des assiettes légères, toujours plaisantes tant à la vue qu'au goût.

98, rue Marcadet
75018, Paris

Découvrir le Bistrot

Montcalm
Bistrot

Montcalm

Un bon bistrot

À l’exception d’un bout de mur bleu canard et d’un comptoir au plateau en marqueterie marquée par l’âge, la déco est un peu couleur muraille: William (dans la cambuse) et Guillaume (en salle) ne se

21, rue Montcalm
75018, Paris

Découvrir le Bistrot