Bistrot

Chocho




Responsable: 
Emilie Bazan
Responsable: 
Boris Bazan
Chef: 
Thomas Chisholm

Fermé lundi et mardi.
Fermeture annuelle non précisée.
Un bon bistrot
Nouveauté

En lieu et place du Bel Ordinaire qu'avait porté l'excellent et regretté Sébastien Demorand, un jeune chef franco-américain repéré dans Top Chef (encore un !) - Thomas Chisholm - a installé ses casseroles. La configuration du lieu n'a pas beaucoup changé et s'articule toujours autour de grandes tables d'hôtes centrales et d'un comptoir ouvert pour admirer la brigade à l'œuvre. C'est bien évidemment sur ces confortables tabourets qu'il faut se fixer et voir ainsi s'élaborer son repas. Il faut alors choisir ses petites assiettes de partage avec des intitulés parfois sibyllins - "plat à saucer", "S'More" ou encore "Taq' Paf" - qui aiguisent la curiosité et demandent explications. Ainsi, on s'amuse dès le démarrage avec cette revisite percutante d'un classique des bars américains avec du sel pimenté à disposer sur sa main, ce shot (à base de Tequila) et ce quartier de citron recouvert de lieu jaune ikéjimé cru. Le ton est donné : celui de la justesse et de l'équilibre. L'apport iodé de la Saint-Jacques et de l'oursin se fond à merveille avec la joue de bœuf qui s'effiloche toute seule. On est tout aussi étonné par le dessert à base d'un merveilleux de Butternut et muesli. On croque, on salive, on savoure les plats imaginés où des pointes acides ou amères viennent surprendre et câliner les papilles. Autant de petits bonheurs qui font oublier un poisson en légère surcuisson (au bichotan). La carte des vins suit cette même volonté d'étonner sans dérouter avec une sélection précise et originale.


Notre repas du : 
21 novembre 2021
Prix : 
103.80 €
pour ce repas avec un verre de vin-de-france Champêtre 2020 Laurent Cazotte et de terrasses-du-larzac 2019 Domaine du Pas de l'Escalette.

Teq Paf (avec lieu jaune ikéjimé) - Girolles, chanterelles, sapin de Pierre Robine, sabayon au beurre brûlé (parfait équilibre) - Joue de bœuf braisée, Saint-Jacques à cru, oursin, radicchio (contraste terre-mer très réussi) - Mulet noir mi-cuit, beurre blanc au sureau, huile de ciboulette (en légère sur-cuisson) - Dos de cerf rôti, jus corsé sarriette et genièvre, choux de Bruxelles (cuisson parfaite, jus intense) - Courge glacée. 


Vin :    Solide sélection pas toujours bon marché
Pain :    Très bon pain au levain
Café : 

AUTRES ADRESSES PAS LOIN
Richer (Le)
Bistrot

Richer (Le)

Un très bon bistrot

Le jour où Charles Compagnon, patron également du 52 Faubourg Saint-Denis, donnera des directives à son personnel pour mettre fin à ses marottes imbéciles, à savoir ne pas changer les couverts entr

2, rue Richer
75009, Paris

Découvrir le Bistrot

Mordant (Le)
Bistrot

Mordant (Le)

Un très bon bistrot
♥︎

Bravo pour le décor de Lucie Lepage-Depreux: moellons grattés d’un côté, briques tout aussi briquées de l’autre, mobilier de bois blond, parquet ancien, plafond comme un origami déplié, luminaires

61, rue de Chabrol
75010, Paris

Découvrir le Bistrot

Eels
Bistrot

Eels

Un très bon bistrot

Les places sont chères au déjeuner dans cette table du faubourg,  ample, logée dans de hauts volumes contemporains (et le niveau sonore élevé qui en découle) traités de sobre manière, blanc, pierre

27, rue d'Hauteville
75010, Paris

Découvrir le Bistrot

Sapid
Bistrot

Sapid

Un très bon bistrot
♥︎

Que reste-t-il d’un grand cuisinier, triplement étoilé, quand on le prive de son homard, de son caviar et de sa truffe ?

54, rue du Paradis
75010, Paris

Découvrir le Bistrot

Vivant 2
Bistrot

Vivant 2

Un bon bistrot

Deux petites tables et une dizaine de places au comptoir de marbre face au cinq cuisiniers.

43, rue des Petites Écuries
75010, Paris

Découvrir le Bistrot

Bistro Paradis
Bistrot

Bistro Paradis

Un bon bistrot

Une salle étroite tout en longueur, donnant sur la cuisine ouverte; sièges et murs bardés de bois blond, tables noires pour une élégance discrète.

55, rue de Paradis
75010, Paris

Découvrir le Bistrot