Restaurant

Condesa (La)




Chef: 
Indra Carrillo

Accueil jusqu'à 22 h 30.
Fermé le midi, sauf le vendredi, ainsi que le dimanche et le lundi.
Fermeture annuelle non précisée.
Services proposés : 
Privatisation restaurant
Un bon restaurant

La Condesa, c'est un petite salle (environ 25 couverts) à la musique jazzy qui tire son nom (la comtesse en espagnol) d'un quartier de Mexico dans lequel a grandi le chef Indra Carillo avant d'aller parfaire ses connaissances en Europe, aux États-Unis, au Japon, et même en Inde. En France, il a tout d'abord été élève à l'Institut Paul Bocuse, puis a travaillé chez les plus grands (Michel Rostang, Paul Bocuse à Collonges, Yannick Alléno, Éric Fréchon et Pascal Barbot à l'Astrance). Le choix se limite aux trois menus surprises dont le prix et le nombre de plats vont crescendo (45, 75 et 95 €). Équipe aux petits soins, chef talentueux et attentif au plaisir de ses convives, notre repas débuta avec une succession d'amuse-bouches mêlant influences étrangères et françaises. Avant l'agréable surprise de partager des ormeaux toujours de plus en rares à Paris et une poularde de Culoiseau au jus bien marqué et qu'accompagnaient gombos et purée de lentilles blanches. Voilà un jeune cuisinier qui s'est opportunément nourri de ses pérégrinations culinaires de par le monde tout en travaillant des produits de première qualité. À noter qu'il est aussi à l'aise dans le salé que dans le sucré et sait s'attarder à la table de chacun quand le coup de feu est passé. 


Notre repas du : 
28 juin 2018
Prix : 
63.50 €
pour ce repas avec un verre de chablis 1er cru 2016 Les vaillons.

Tostada de maïs, chèvre; tempura de courgettes, mayonnaise au piment d'Espelette ; sorbet estragon et câpres, crème de concombre, crumble (en amuse-bouches) - Radis multicolores de chez Annie Bertin, sauce de fanes de radis au raifort, ormeaux et fleurs sauvages - Poularde de Culoiseau, crème urid dal, gombo et jus de viande - Sorbet poivrons rouges et fraises, yaourt grec et compotée de poivrons rouges fumés.

 


Vin : 
Pain :    Excellent pain de la boulangerie Au duc de la Chapelle (32, rue Tristan Tzara).
Café :    Servi avec mignardise.

AUTRES ADRESSES PAS LOIN
Aspic
Restaurant

Aspic

Un bon restaurant
♥︎

Un seul service avec le choix de l'heure (19 h 30, 20 h 15 ou 21 h), une dizaine de tables seulement et une obligation bien méritée, celle de penser à réserver longtemps à l'avance car l'adresse es

24, rue de la Tour d'Auvergne
75009, Paris

Découvrir le Restaurant

Innocence (L')
Restaurant

Innocence (L')

Un bon restaurant
♥︎

À peine vingt places et une convivialité hors pair dans un décor tout beau, tout neuf.

28 Rue de la Tour d'Auvergne
75009, Paris

Découvrir le Restaurant

Ne/So
Restaurant

Ne/So

Un bon restaurant
♥︎

Adulé ou bien critiqué, Guillaume Sanchez fait rarement dans le compromis.

6, rue Papillon
75009, Paris

Découvrir le Restaurant

Cuoco Galante (Il)
Restaurant

Cuoco Galante (Il)

Belle rupture de ton côté décor pour ce péninsulaire qui offre cuisine ouverte où trônent charcuteries italiennes et Berkel, et teintes bleu canard qui font ressortir tables de bois blond, laiton e

36, rue Condorcet
75009, Paris

Découvrir le Restaurant

Colchide
Restaurant

Colchide

♥︎

Ne pas se tromper de porte: ce tout neuf bistrot géorgien est logé entre Madame Arthur et Chez Michou… Style loft: mur de ciment brut, gaines d’aération et de circuits électriques bien apparentes,

79, rue des Martyrs
75018, Paris

Découvrir le Restaurant


A chacun son guide LEBEY, à chacun ses bonnes adresses


Depuis 1986, le seul et unique guide dédié aux bistrots, restaurants et maintenant bars à cocktails, avec, cette année, une sélection de 830 établissements à ne pas manquer.

700 pages 11 x 19,5 cm. 19,90 €

ISBN : 979-1-0951531-0-8.

Offrir le guide