Restaurant

Maison Ruggieri



11, rue Treilhard
75008
Paris
Miromesnil - Saint-Augustin

Responsable: 
Martino Ruggieri
Chef: 
Martino Ruggieri

Fermé samedi et dimanche.
Fermeture annuelle non précisée.
Un très bon restaurant
Nouveauté / Coup de coeur

Dominique Bouchet définitivement installé au Japon, c’est Martino Ruggieri qui a repris son restaurant. L’ancien second de Yannick Alléno au Pavillon Ledoyen et vainqueur de la finale Italie du Bocuse d’Or a repensé l’agencement. La cuisine ouverte occupe désormais l’essentiel de l’espace, soit pas plus de cinq tables pour un service (très) exclusif. C’est ici le chef qui sert ses hôtes, enfilant gants noirs pour venir rompre le pain maison, portant les assiettes et manipulant les saucières, en fait des casseroles venues directement des fourneaux et qu’il aime laisser sur table pour se servir à sa guise. La sauce, cet héritage bien français et auquel Yannick Alléno a consacré un ouvrage cosigné avec Claude Lebey, constitue la trame du registre quand la présentation ou la mise en scène semblent secondaires. Jamais plus de trois ingrédients dans les compositions et un travail permanent pour exacerber goûts et saveurs. La tarte croustillante à la pâte filo réunit foie gras et cèpes sur une pâtissière réalisée à partir d’un jus de moules traité comme un condiment, signant l’assaisonnement et l’équilibre dans un terre mer heureux. Même réussite dans l’association entre épinards, huître et caviar que relève un beurre blanc au yuzu. Nettement plus spectaculaire, le mélange d’algues sur lesquelles reposent langues d’oursin, segments de pamplemousse et sauce sur la base d’un lièvre à la royale (sans foie gras ni sang). La note iodée « s’émancipe » et donne une finale d’une incroyable longueur en bouche. La perdrix qui suit nos entrées se distingue par un jeu de textures entre la fregola presque croustillante, la suave tartine d’abats, la puntarelle croquante et à l’amertume prononcée, et la chair du gibier à peine rosée et nappée d’une sauce à la fois onctueuse et puissante.  Fromages et desserts gardent le rythme, figue de Sollès lentement confite et que sublime l’amidon de la rondelle de pomme de terre ajoutée. Ou tarte aux pommes magnifiée par une glace à la Tatin. Le service du café montre combien chaque détail est pensé (on n’en dit pas plus). La sélection de vins joue entre les deux parties des Alpes. Dommage qu’aucun vin au verre ne provienne aujourd’hui d’Italie. Les étiquettes doivent être à la hauteur de préparations aussi travaillées dans les assaisonnements : ce fut le cas avec le Rauzan-Gassies qui accompagnait le gibier, nettement moins pour le sancerre du domaine Vacheron qui était à la peine avec les entrées. Quelques jours seulement après l’ouverture de cette maison, notre déjeuner reste comme l’un des moments forts de cette année 2022. Pierre-Yves Chupin


Notre repas du : 
26 octobre 2022
Prix : 
245.00 €
pour ce repas avec un verre de sancerre Les Romains 2019 domaine Vacheron et de margaux Château Rauzan-Gassies 2010.

Tarte croustillante, foie gras blond du Périgord, cèpes et moules de bouchot - Algues Nori, Kombu, Dulce, Wakamé, et Omibudo au naturel, langues d’oursin au beurre demi-sel, pamplemousses brûlés et sauce chasse, froid d’agrumes à l’huile d’olive - Perdrix, sauce au perdreau, fregola, puntarelle et tartine d'abats - Figue de Solliès lentement confite au vin brûlé, glace parfumée au coco - Tarte aux pommes Royal Gala sans pâte, glace à la tarte tatin. 


Vin :    En cours de finalisation avec une sélection italienne pointue mais hélas pas proposée au verre
Pain :    Deux services de pain différents maison, servis avec le beurre demi sel de la maison Borniambuc (14113 Criquebœuf)
Fromage :    Mochi de banane flambée et fromage Trappiste d’Échourgnac
Café :    L'Arbre à café servi avec une brioche au Marsala

AUTRES ADRESSES PAS LOIN
Épicure
Restaurant

Épicure

Un des meilleurs restaurants de la ville

Le message adressé pour confirmer la réservation précisait que le port de la veste était obligatoire.

112, rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008, Paris

Découvrir le Restaurant

Restaurant La Scène – Stéphanie Le Quellec
Restaurant

Restaurant La Scène – Stéphanie Le Quellec

Un très bon restaurant

Prise de risque bien réelle en installant un restaurant gastronomique dans ce sous-sol, certes des beaux quartiers … Le résultat se montre bluffant et surtout enthousiasmant.

32, avenue Matignon
75008, Paris

Découvrir le Restaurant

114 Faubourg
Restaurant

114 Faubourg

Un bon restaurant
♥︎

Dès l'accueil et ce premier "bonjour" si déterminant, le client a ici toute chance d'avoir envie de revenir et de compter parmi les nombreux fidèles que compte la brasserie du palace.

114, rue du Faubourg Saint-Honoré
Hôtel Le Bristol
75008, Paris

Découvrir le Restaurant

Sphère
Restaurant

Sphère

Un bon restaurant

Le décor en impose, hauteur sous plafond, agencement au millimètre près et palette de couleurs bien dans l'air du temps.

18, rue La Boétie
75008, Paris

Découvrir le Restaurant

Contraste
Restaurant

Contraste

Un bon restaurant
♥︎

Du Bien Aimé, restaurant qui occupait jadis l'adresse, restent les splendides boiseries façon Versailles comme les lustres en cristal.

18, rue d'Anjou
75008, Paris

Découvrir le Restaurant

Kiyomizu
Restaurant

Kiyomizu

Un japonais à la fois authentique et sérieux dans son propos culinaire, mais aussi accessible au déjeuner avec son bento dès 32 €.

4, rue Saint-Philippe-du-Roule
75008, Paris

Découvrir le Restaurant