Restaurant

Omar Dhiab



23, rue Hérold
75001
Paris
Bourse - Palais-Royal (Musée du Louvre) - Étienne Marcel

Responsable: 
Omar Dhiab
Chef: 
Omar Dhiab

Fermé dimanche et lundi.
Fermeture annuelle non précisée.
Un bon restaurant
Nouveauté / Coup de coeur

Il est une évidence dans le sérail gastro: chaque chef, qu'il soit talentueux ou non, ambitionne de mener sa propre affaire. L'opportunité pour Omar Dhiab a été celle de la fermeture de Loiseau Rive Gauche il y a un an, au sein duquel il dirigeait les pianos. Le voilà donc installé, à l'enseigne de son patronyme, dans une rue discrète à deux pas de la Place des Victoires, optant pour une mise en scène avenante aux convives: prise directe avec la réalité du travail des officiants (on passe d'abord par la cuisine installée à main droite), puis couloir étroit ouvrant sur le salon-à-manger, travaillé par Hauvette et Madani (archis-décorateurs), dans des coloris lumineux et apaisants (grège, gris, beige) où l'espacement des tables est particulièrement plaisant. La gamme culinaire développée ici est d'une certaine complexité avec une tendance à pousser le produit dans ses retranchements et en déclinaisons, comme le sont le topinambour de notre entrée et la poire du dessert. L'ensemble étant placé entre les parenthèses d'amuse-bouche insolite (feuille de vigne frite au houmous de pois chiches) et audacieuse (proposer un tempura de langue de bœuf aux oignons frits relève du canaille-chic,) et de mignardises gourmandes, nougat au chocolat et gâteau de semoule, raisins et fleur d'oranger, sonnant le rappel des racines égyptiennes du chef, comme l'est le karkadé, boisson à base d'hibiscus offerte en apéritif. L'essentiel résidant dans ce souhait de bousculer quelque peu les harmonies convenues, puisque le terre-mer y a sa place (anguille fumée et topinambour, vache jersiaise et sardine), sur lesquelles l'avis des convives diverge d'après le chef, certains soulignant des alliances trop timides, les autres pas assez appuyées. Tout le monde cependant retrouvera ses petits dans le menu déjeuner (choix entre deux entrées-plats-desserts) qui permet d'échapper à la formule unique souvent imposée ailleurs et dont les assiettes sont absolument identiques à celles proposées dans les menus plus coûteux. Gilles Dupuis


Notre repas du : 
25 octobre 2022
Prix : 
75.50 €
Pour ce repas avec un verre d'anjou rouge Plume d'Abel Benmaamar ; c'était le menu déjeuner à 58 €.

Veau du Limousin mariné, topinambour (cuit, mariné, cru, frit, en pickles, enrobé d'un miso de topinambour) et anguille fumée - Paleron de boeuf jersiaise maturé servi saignant, mozzarella, sardine fumée, sablé poivre vert et sabayon au poivre et jus de boeuf corsé - Poire rôtie au miel, en lamelles crues, compotée, en sorbet, caramel au jus de poire et crumble au poivre maceron (baies rouges du Croisic)


Vin :    Superbe carte de vins dont la tarification fait un peu grincer des dents (14 euros pour le premier prix au verre), mais qui devrait être plus raisonnable avec l'arrivée d'un nouveau sommelier.
Pain :    Extraordinaire pain maison aux deux céréales servi chaud, accompagné d'un riche beurre artisanal ; pain complété par celui de la boulangerie Lalos (Sèvres)
Café : 

AUTRES ADRESSES PAS LOIN
Fleur de pavé
Restaurant

Fleur de pavé

Un très bon restaurant
♥︎

L'époque semble donner raison à Sylvain Sendra qui, dans sa nouvelle adresse, privilégie une gastronomie conviviale, à partager autour de la cuisine comptoir ou, à l'étage, dans la salle douce et s

5, rue Paul Lelong
75002, Paris

Découvrir le Restaurant

Restaurant du Palais Royal
Restaurant

Restaurant du Palais Royal

Un très bon restaurant

Un accueil et un service impeccables, une salle agréable et reposante, associant le minéral au végétal, et, quand le temps le permet, une terrasse historique car sise dans les jardins du Palais-Roy

43, rue de Valois
75001, Paris

Découvrir le Restaurant

Kunitoraya
Restaurant

Kunitoraya

Un bon restaurant

Dans son décor élégant de vieux bistrot, cette adresse brille par la pertinence de ses choix et sa constance dans un quartier (rue Sainte-Anne) en perpétuelle mutation.

5, rue Villedo
75001, Paris

Découvrir le Restaurant

Marcore
Restaurant

Marcore

Un bon restaurant

Où l'on retrouve Marc Favier, bras droit, pendant sept ans, de Jean-François Piège, qui a quitté son Bouillon de la rue Rochechouart, élargissant son champ des possibles à la Bourse, sous l'enseign

1, rue des Panoramas
75002, Paris

Découvrir le Restaurant

Vong (Chez)
Restaurant

Vong (Chez)

Un bon restaurant

Voilà près de quarante ans que cette adresse des Halles fait honneur à la gastronomie chinoise.

10, rue de la Grande Truanderie
75001, Paris

Découvrir le Restaurant

ERH
Restaurant

ERH

Un bon restaurant
♥︎

La Maison du saké cache un délicieux restaurant à l'acronyme sibyllin, ERH, trois lettres qui en fait rassemblent les initiales des éléments indispensables à la fabrication du saké : l'eau, le riz,

11, rue Tiquetonne
75002, Paris

Découvrir le Restaurant