Bistrot

Amatxi



20, rue du Général Guilhem
75011
Paris
Saint-Ambroise

Responsable: 
Maxime Verret

Fermé dimanche et lundi, mardi au déjeuner.
Fermeture annuelle non précisée.
Un bon bistrot
Nouveauté / Coup de coeur

Le square Gardette et ses arbres centenaires pour seul vis-à-vis, des tables dressées sur le trottoir qui devient vite terrasse et cette lumière qui, quelle que soit la saison, inonde la petite salle de ce bistrot à la Doisneau. Paris de toujours et pourtant l'adresse fut longtemps malmenée, coiffeur plus vraiment au goût du jour puis succession de bouibouis à la cuisine désespérante. Il a fallu de l'énergie et une grande dose d'enthousiasme, voire d'inconscience, à Maxime Verret pour redonner vie à un endroit devenu aussi magique, comptoir en zinc comme s'il avait depuis toujours été là, tables en formica lustrées comme jamais et vaisselles ou objets chinés un peu partout sans pour autant verser dans un passéisme outrancier. On s'y sent bien, même très bien, fond jazzy le soir de notre passage, salle un peu bruyante mais le bonheur a parfois besoin d'être démonstratif … L'ardoise aligne toutes les assiettes proposées par le chef, des évidences comme la terrine ou les moules copieuses, parfaitement cuites et réhaussées de chorizo. Ah, c'est vrai, Amaxi signifie grand-mère dans le Pays basque et les portraits d'aitona et d'amtaxi de Maxime ont leur place juste au-dessus de la porte de la cuisine. On dit qu'elle était bonne cuisinière et que son petit-fils a hérité de son sens de l'accueil … Retour à notre repas, avec de belles associations, langue de veau et anchois ou cabillaud et pomelo, des portions généreuses et des desserts qui restent aujourd'hui un peu les parents pauvres. En attendant bientôt le gâteau basque que Maxime promet de compétition. Le bonheur est aussi dans le verre avec une sélection passionnée que défend avec le sérieux qu'on lui connaît Gwilherm de Cerval. Bref, un vrai bar de copain, à déguster tout autant à l'heure plus apaisée du déjeuner que plus virevoltée du dîner.  


Notre repas du : 
03 décembre 2021
Prix : 
53.00 €
pour ce repas avec un verre de champagne Cuis 1er cru Pierre Gimonnet & Fils.

Moule de Groix, piquillos - Soupe au chou, petit salé - Gâteau au chocolat. 


Vin : 
Pain : 
Café : 

AUTRES ADRESSES PAS LOIN
Restaurant Double Dragon
Bistrot

Restaurant Double Dragon

Un très bon bistrot

A une centaine de mètres de leur délicieux Servan, les soeurs Katia et Tatiana Levha ont ouvert en août 2018 une seconde adresse qui puise très franchement son inspiration dans leurs racines asiati

52, rue Saint-Maur
75011, Paris

Découvrir le Bistrot

Restaurant le Saint Sébastien
Bistrot

Restaurant le Saint Sébastien

Un très bon bistrot

Un emplacement attendu (dans le 11e arrondissement), une carte réduite (trois entrées, trois plats et deux desserts), un décor aussi sobre que rétro (mobilier boisé, sol en terrazzo, luminaires ann

42, rue Saint-Sébastien
75011, Paris

Découvrir le Bistrot

Basique
Bistrot

Basique

Un bon bistrot

Tout ce qui est petit, est-il vraiment mignon?

164, avenue Ledru-Rollin
75011, Paris

Découvrir le Bistrot

Bien ficelé
Bistrot

Bien ficelé

Un bon bistrot

Dans la foulée de Bien élevé, Thibault Eurin fonde sa deuxième adresse avec une même constance.

51, boulevard voltaire
75011, Paris

Découvrir le Bistrot

Achi
Bistrot

Achi

Un bon bistrot
♥︎

Reconnaissons-le, cette table joue parfaitement les tendances du moment : salle épurée avec murs laissés bruts et puits de lumière, vins naturels et son lot de bonnes et moins bonnes surprises, biè

13 bis, avenue Parmentier
75011, Paris

Découvrir le Bistrot